search
top

Nouvelle Zélande : Une île aux décors féériques

Étudier en Nouvelle-Zélande représente une occasion de découvrir l’une des destinations les plus exotiques mais aussi l’une des plus intéressantes pour les étudiants. Coût de la vie moins cher, plus grande accessibilité pour les étudiants étrangers que pour les autres pays anglo-saxons, pour un niveau d’enseignement pourtant égal aux USA ou à l’Angleterre.

La Nouvelle-Zélande est bien plus que la petite sœur de l’Australie. C’est un pays magnifique et passionnant.

 

La Nouvelle-Zélande est la capitale mondiale de l’aventure. Il y a de nombreuses activités exaltantes pour les amateurs de sensations fortes. Vous pouvez aller sauter à l’élastique, faire du parachute et du rafting. Si vous aimez l’adrénaline, alors la Nouvelle-Zélande est un endroit fait pour vous. Mais ne vous inquiétez pas ! Il y a de nombreux autres sports pour ceux qui préfèrent garder les pieds sur terre. La Nouvelle-Zélande est championne du monde de rugby et les habitants sont de grands fans de tennis, cricket et softball.

La Nouvelle-Zélande est le foyer de la trilogie du Seigneur des Anneaux et des films The Hobbit. Vous pouvez faire des visites à travers le pays sur les traces de la saga. Il y a même des visites qui prennent place sur les lieux où ont été tournées les scènes clés des films. La plupart des décors ont été retirés mais on peut encore voir quelques maisons de The Hobbit sur l’Île du Nord. Si vous aimez le Seigneur des Anneaux, vous allez adorer la Nouvelle-Zélande !

 

La Nouvelle-Zélande possède un climat tempéré. Ce qui signifie qu’il n’y fait jamais trop froid ou trop chaud. Ils ont de longs étés chauds, ce qui est super pour passer du temps sur les nombreuses plages. L’hiver, il fait assez froid pour voir la neige tomber. Ce qui est une bonne nouvelle pour les sports d’hiver. Il y a de nombreuses opportunités pour aller skier ou faire du snowboard !
Malgré son isolement géographique, le pays attire de plus en plus d’étudiants étrangers. En 2012, ils représentaient 14 % des effectifs, dont une bonne partie de Chinois, d’Allemands et de Japonais. L’ouverture internationale se ressent aussi chez les professeurs : « Dans nos universités, une grande partie des enseignants sont étrangers », souligne Shelley Robertson, conseillère éducation pour la Nouvelle-Zélande auprès de l’Union européenne.

Aquarius Abroad

01 43 46 21 99

http://www.jobsandinternshipsabroad.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top