search
top

Que mangent les saigonais au petit déjeuner

Étant le centre culturel du  Vietnam, Ho Chi Minh-ville converge la culture de toutes les régions du pays dont la gastronomie.

Les saïgonnais savent choyer eux – mêmes, ils prennent non seulement le petit-déjeuner à satiété mais aussi choisissent une grande variété des plats. Donc, en faisant un tour à Sai Gon, on peut tenir les caractéristiques dans la cuisine du pays.

Cơm tấm (le riz aux trois trésors)

Cơm tấm est la spécialité originaire du sud, ce plat devient populaire dans toutes les régions du pays. Cependant, on ne déguste que sa saveur caractéristique à Sai Gon. L’ingrédient principal de cơm tấm est brisures de riz, le rôti et couenne de porc en fines lamelles. En particulier, le nước mắm aigre-doux et l’huile de ciboulette portent le goût distinctif du riz.  On a besoin de la viande, l’omelette à la vapeur rôti et couenne de porc en fines lamelles et les carottes aigres-douces pour un plat délicieux
Le cơm tấm se compose complètement de protéine, protide, filament  pour un repas, la saveur variée et les ingrédients colorés ont incité le cơm tấm à devenir le plat favori des saïgonnais le matin. Rien ne vous donne une sensation de satiété comme une assiette de cơm tấm.

Bánh mì

Introduit à Sai Gon en 1958, le bánh mìest l’origine des baguettes  de la France.

Portant la forme et des ingrédients  occidentaux : beurre, pâté, jambon, bacon … mais le bánh mì  Saigon ajoute le chả lụa (la mortadelle vietnamienne), surtout  les légumes aigres à la vietnamienne. Sa saveur aigre- doux  s’adoucit la graisse de la viande, c’est pour cela, le bánh mì se considère comme le plat nutritif et rapide pour le petit déjeuner.

À Saigon, en plus de la viande, on utilise de nombreux ingrédients pour la farce : l’œil, le saucisson, le chả cá,… il s’agit des produits simples et bon marché qui concordent avec  la vie des mains d’œuvre. Par conséquent, le bánh mì attire les personnes de toute classe et marque l’image caractéristique  lors de votre voyage à Sai Gon.

Bún bò

Issu du centre du Vietnam, bún bò est devenu le plat préféré des saïgonnais en raison de sa saveur caractéristique. Ce plat est servi dans tout le repas mais généralement au     petit-déjeuner.
Après l’implantation au sud du pays, on diminue la saveur piquante et augmente la saveur sucrée de bouillon, on ajoute le chả giò (les pâtés impériaux) pour correspondre au gout des habitants du Sud.

Bánh cuốn(raviolis vietnamiens au porc et aux champignons noirs)

Le petit-déjeuner à Sai Gon est influencé non seulement par la gastronomie du centre mais aussi la cuisine du Nord. À côté de phở, on doit mentionner le bánh cuốn, le plat a été varié  à travers la main des saïgonnais.
Différent de bánh cuốn à Ha Noi, le bánh cuốn Sai Gon est sous l’influence de la recette  des chinois y vivant. On fait le bánh cuốn sous la forme carrée et au lieu de la sauce de bélostoma, on utilise nước mắm aigre-doux. En outre, on ajoute le nem chua et le haricot mungo.

Le petit-déjeuner est le repas le plus important, alors on doit faire attention à ce repas. Au-delà de la nutrition, le petit-déjeuner à Sai Gon reste également les caractères distinctifs de la gastronomie de la région.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top