search
top

Vivre des voyages culturels à Colmar, en Alsace

L’Alsace est une région de l’Europe rhénane et est localisée au cœur de la « Banane Bleue ». Cet endroit est divisé en départements et est idéal pour un voyage instructif. En outre, Colmar est une commune française à ne pas rater sans aucun prétexte lors des vacances en Alsace. Ce territoire se trouve au pied des Vosges en Haut-Rhin. Il s’étend sur une superficie d’environ 66,57 km² et possède un climat propice à la culture de la vigne. C’est pourquoi on l’a surnommé « capitale des vins d’Alsace ». Par ailleurs, la ville dispose de nombreux patrimoines architecturaux. Elle abrite le musée Unterlinden. Celui-ci figure parmi les galeries de beaux-arts les plus visitées de la France. Il couvre une surface de 4 000 m² et a été inauguré en 1853. Cet édifice occupe l’ancien couvent des Dominicaines d’Unterlinden. Après le départ des moniales à la Révolution, il a servi de caserne militaire. Par la suite, le musée est né par la création de la Société Schongauer et le transfert des œuvres issues du séquestre révolutionnaire dans le couvent. Ce dernier a été sauvé de la démolition et a été transformé en salles d’exposition.

 

Les collections du musée Unterlinden

Il est à préciser que le musée Unterlinden attire les Français de par ses collections représentant l’art des XVe et XVIe siècles, dont le retable d’Issenheim. Ce statut a été créé entre 1512 et 1516 par Matthias Grünewald et Nicolas de Haguenau. Il est constitué d’un ensemble de panneaux peints s’articulant autour d’une caisse centrale composée de sculptures. Ce monument relate l’incarnation, le sacrifice et la résurrection du Christ. Il a 2 volets qui peuvent être ouverts pour illustrer les différentes périodes liturgiques durant le culte et les fêtes correspondantes. Ce retable est exposé dans une ancienne église du musée Unterlinden et est la pièce maîtresse de ce dernier. Outre cela, la galerie est aussi connue pour ses gravures. Sur les lieux, les touristes observeront les œuvres de Martin Schongauer, à savoir la Vierge au perroquet, la Tentation de saint Antoine et la Fuite en Égypte.

 

Le musée de Jouet de Colmar, un autre site culturel de la commune

Pour terminer leur voyage, les bourlingueurs pourront emmener leurs enfants au musée de Jouet de Colmar. Cette galerie conserve des jouets et de petits trains du XIXe siècle à nos jours. Elle est aménagée sur 3 niveaux et est située au 40 rue Vauban, dans l’ancien cinéma Vauban. Ce monument a été inauguré en 1993 et s’étend sur une superficie de 400 m². Durant leur séjour, les routards trouveront, dans l’entrée, « le carrosse de Cendrillon », fabriqué en 1937 pour l’exposition universelle de Paris de 1937. Ils y verront également des personnages de dessins animés et des robots. Outre cela, le musée de Jouet de Colmar abrite un réseau de trains qui couvre l’ensemble du 2e étage. Il comprend aussi des spectacles de marionnettes et d’automates ainsi que des consoles vidéo. À titre d’information, le site est ouvert de 10 h à 17 h sauf le mardi.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top