search
top

Île de Corfu

Quel lien peut-il bien y avoir entre le célèbre James Bond et le non moins célèbre personnage de l’Odyssée, Ulysse? Il paraît difficile d’associer ces deux noms, pourtant le point en commun existe et c’est CORFOU.

 Les premières images de l’un des films de l’agent secret 007, interprété par Roger Moore en 1981, « Rien que pour vos yeux », montrent une mer bleue, fantastique, un vrai paysage de rêve; il s’agit de Corfou.

 Dans l’Odyssée Homère décrit l’Île habitée par les Phéaciens, l’une des dernières étapes du voyage d’Ulysse, comme une île verdoyante aux plages splendides; et bien il paraît que cette description ne soit pas seulement due à l’imagination de l’auteur, mais qu’elle corresponde parfaitement à Corfou, appelée Skéria.

 D’ailleurs il n’est nullement étonnant que l’Île de Corfou ait été autant célébrée. La beauté de cette île n’a pas de pareille, la mer d’un bleu cobalt changeant jusqu’à devenir vert émeraude, la végétation luxuriante, les rochers qui brillent au soleil, tout est absolument magnifique.

 Il ne faut pas oublier non plus que la position géographique de Corfou est particulièrement intéressante et stratégique. En effet elle est une espèce de pont entre l’Italie et la région balkanique. À l’Est se trouvent la Grèce et l’Albanie (la pointe nord-orientale de l’île est située à 2 km à peine de ce dernier pays), à l’Ouest l’Italie dont elle est séparée par le Canal d’Otranto.

 Évidemment cette position a attiré dans le passé divers peuples qui ont occupé l’île; ils ont laissé en héritage des témoignages de leur culture que l’on peut encore admirer.

 Heureusement, de nos jours, le seul peuple qui envahit Corfou, la principale île ionienne, est celui des touristes. En effet, ses beautés naturelles, décrites aussi au début du XXe siècle par l’écrivain Gérald Durrell, qui choisit de demeurer sur l’île, ont attiré, surtout après la deuxième guerre mondiale, tous ceux qui apprécient les caractéristiques principales de Corfou associées au relax et au climat particulièrement doux.

 L’animation et le divertissement ne manquent toutefois certainement pas, surtout dans la ville de Corfou. Ce port qui voit arriver tous les jours les bateaux en provenance de divers ports (cliquez ici), a tout ce qu’il faut pour plaire à jeunes et moins jeunes.

 Tout le centre historique regorge de splendides témoignages du passé, mais il offre aussi des lieux de rencontre comme la SPIANADA, à l’origine une place d’armes vénitienne, devenue, sous l’occupation anglaise, un agréable parc où se promener à l’ombre des arbres.

 Les porches du LISTON ont été construits par les Français sur le modèle de la parisienne Rue de Rivoli. On y retrouve en effet l’élégance typique de la capitale française. Si l’on s’installe sur l’une des nombreuses terrasses des bars sous les porches, on pourra, tout en se relaxant, admirer le PALEÓ FROÚRIO, la plus ancienne forteresse édifiée par les Vénitiens. Il s’agit en fait d’une péninsule; deux imposants bastions contrôlent le pont d’accès.

 La Plage de PALEOCASTRITSA est un vrai paradis, mais il en est de même pour les autres plages de l’île comme, par exemple, celles de SIDARI, DASIA, YPSOS ou AHARANI.

 Les petits villages sont pittoresques et accueillants: il y a BENITSES à 12km au sud de la ville, KYNOPIASTES à 10 km, mais aussi MORITIKA ou KASSIOPI d’où l’on peut voir les côtes de l’Albanie.

1024px-Korfu_2008 Il y a encore beaucoup de lieux et de choses à voir sur l’île de Corfou et dans la ville, mais il ne faut pas tout dévoiler afin de laisser le plaisir de la découverte, donc bonnes vacances à Corfou (cliquez ici pour réserver des billets de ferry)!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top