search
top

Promenades en forêt de Brocéliande, une parenthèse enchantée…

Sur les traces des chevaliers de la « Table ronde » débute une promenade hors du commun… Autant dire qu’une telle aventure possède bien évidemment toutes les caractéristiques requises pour stimuler aussi bien l’imaginaire que les capacités physiques.

En effet, c’est dans la mythique forêt de Brocéliande que tout un chacun peut emprunter à loisir toute une succession de sentiers. S’étendant sur 7 000 ha, ce massif forestier qui est le plus vaste de Bretagne se distingue de par ses paysages boisés et leur nature on ne peut plus vallonnée. À travers d’étroits et sinueux sentiers forestiers, l’imaginaire à vocation à se mêler au réel et vice-versa.

Une balade en forêt de Brocéliande ne se résume pas à un « simple » effort physique, elle prend tout son sens pour toutes celles et tous ceux qui désirent entrer dans la légende tout en parcourant un massif forestier possédant une prodigieuse biodiversité. De la fontaine de Barenton au tombeau de Merlin, rien ne manque à cette promenade qui s’effectue dans un cadre qui est exceptionnel à plus d’un titre.

Les promeneurs les plus discrets et attentifs sont susceptibles de surprendre toutes sortes de mammifères qu’il s’agisse de cerfs, de chevreuils, etc…

Peuplé d’écureuils et d’une pléiade d’espèces d’oiseaux, ce périple à travers les bois enchantés de la forêt de Brocéliande a toutes les chances de donner lieu à quelques superbes photos prises sur le vif. Au fur et à mesure des saisons, de l’apparition de nuages et de l’ensoleillement, la forêt se pare de nouvelles couleurs.

broceliande

À pied, en VTC (vélo tout chemin), en VTT (vélo tout terrain) ou à cheval

Considérée à juste titre comme le paradis des amateurs de randonnées et des amoureux de la nature, la forêt de Brocéliande dispose de nombreuses pistes balisées. Plusieurs circuits répondant à toutes les attentes et adaptés aux capacités physiques de tout un chacun sont accessibles.

Un circuit d’environ 13 km autour du Jardin aux moines

  • L’église de Tréhorenteuc fut rénovée sous l’égide de l’abbé Gillard à partir de 1942. Cette modeste église est connue de tous ceux qui se passionnent pour la quête du Graal. Ce lieu de culte comporte un vitrail lié à l’apparition du Graal, un second est relatif à la Table ronde ainsi que bien d’autres surprises qui réjouiront aussi bien les connaisseurs que les néophytes…
  • Le tumulus du Jardin aux Moines et ses nombreux blocs de schiste rouge et de quartzite blanc. Bien qu’assez approximative, la datation de ce site mégalithique le situe entre 3 000 et 2 500 avant Jésus Christ. Les blocs de schiste et de quartz alternent, formant un rectangle de 25 sur 5 m. Ce site est entouré de ce qui pourrait être un ancien cimetière néolithique.

Un circuit de 4 km en plein centre de Brocéliande

  • Le monastère bénédictin de l’abbaye de Paimpont fut longuement occupé par des chanoines du XIIIe siècle jusqu’à la Révolution française.
  • L’étang de Paimpont qui s’étend sur 50 ha ainsi que la grotte Notre-Dame de Paimpont qui d’ailleurs demeure un lieu de pèlerinage à part entière.

Bon nombre d’autres perspectives pour le moins insolites attendent celles et ceux qui prendront le parti de découvrir quelques-uns des mystères de la forêt de Brocéliande, que ce soit à pied, à vélo ou à cheval…

foret

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top