search
top

Pratiquer les sports d’eau vive lors d’un voyage à Madagascar ?

Kayak, canoë ou raft, les fleuves, rivières et cours d’eau de Madagascar permettent la pratique d’activités à sensations fortes.

Défier les eaux vives de Madagascar

Les adeptes de sport d’eau vive ne seront pas laissés pour compte sur l’île rouge. En effet, de nombreux spots sont propices à la pratique du kayak, du canoë ainsi que du rafting. Plus long fleuve du pays, le Mangoky est difficilement accessible à cause de l’état de la piste, mais il permet une séance de kayak pleine de sensations. Situé entre Fianarantsoa et Manakara, le cours d’eau Faraony promet de belles surprises aux amateurs de canoë. La meilleure solution pour profiter pleinement du voyage est d’acheter un billet de train. Toujours dans la région de Fianarantsoa, le Parc Ranomafana abrite la petite rivière d’Andranoroa où il est possible d’entamer une séance de kayak de 4 heures pour observer la forêt sous un angle différent. C’est l’opportunité de croiser les lémuriens plus timides. Pour un voyage sportif et découverte, rendez vous sur madagascar-destination.

Une descente exceptionnelle sur le Maningory

Pour les descentes, le Maningory reste à la hauteur des attentes des sportifs, puisqu’il procure des sensations fortes en pleine forêt de l’est. Le rafting est ici très pratiqué pour des raisons de sécurité. Toutefois, des vagues impressionnantes peuvent surgir nécessitant une maitrise des manœuvres plus complexes. D’une longueur de 40 kilomètres environ, cette rivière compte plusieurs rapides et la descente peut s’étaler sur 2 à 3 jours. La nuit, à cause de l’absence d’infrastructures hôtelières, les sportifs doivent bivouaquer au cœur de la forêt, une autre aventure à expérimenter avec plaisir.

Un détour dans l’ouest, vers Ampefy.

Si l’on n’a qu’une journée vers la fin d’un voyage à Madagascar, la chute de la Lily à 135 km de la capitale représente une destination idéale pour vivre des moments magiques. Dans la région d’Itasy, les touristes profiteront de leur voyage pour faire une excursion vers l’ilot de lavierge ou ou le Geyser, témoins du caractère volcanique de la région. Pour une descente plus calme, la Katsaoka est plus recommandée.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top