search
top

Katmandou, la ville aux mille facettes

Katmandou, la capitale du Népal, une ville entouré des chaines himalayennes. Avec ses origines ancestrales, sa situation géographique et sa richesse patrimoniale en ont fait une destination prisée des voyageurs de quatre coins du monde. On peut facilement visiter cette ville aux mille facettes avec une agence locale au Népal. Katmandou n’est pas une ville comme les autres, c’est un carrefour à la croisée du bouddhisme et de l’hindouisme au centre de l’Himalaya. Situé à plus de 1, 300 cents mètres d’altitude et révèle de charme unique en son genre.

Que voir à Katmandou ?

En plein cœur de la vieille ville se trouve le Katmandou Durbar Square qui est un ensemble de trois places successives où l’on plusieurs temples, statues et édifices. Dans une ambiance exotique aux senteurs d’encens, on y découvre une architecture atypique retraçant un passé riche et hétéroclite du royaume de Népal.

Le KumariGhar, le temple de la déesse vivante, est un palais en briques rouges dont l’entrée est gardée par deux statues de lions imposants. D’une fenêtre à l’étage, on aperçoit parfois la Kumari, jeune fille considérée comme l’incarnation vivante de la déesse hindoue Durga. Près de là, il est conseillé de visiter l’ancien palais royal d’Hanuman Dhoka qui abritait les rois des dynasties Malla et Shah. Ils ont construit le complexe au fil des siècles. Il y a de nombreuses cours intérieures, des jardins, des sculptures ainsi qu’un musée. Dans un style très différent, visitez ainsi le temple avec des sculptures érotiques de Jagannath. Ses nombreuses sculptures et bas-reliefs polychromes ne manqueront pas de créer la surprise !

Plus au nord de la ville, le quartier touristique de Thamel est un endroit populaire très prisé par les touristes et les locaux. On y trouve beaucoup d’hôtels, de restaurants et de boutiques de toutes sortes. On y trouve tous types de souvenirs d’allant des pashminas, des couteaux traditionnels (qu’on appelle Khukuris), des tapis typiques jusqu’à du papier imprimé népalais qui est une des spécialités de la région. Les prix pratiqués par les commerçants sont généralement assez bas.

Ne pas ratez le temple de Swayanbunathqui est absolument incontournable et n’est situé qu’à deux kilomètres à l’ouest, au sommet d’une colline. A l’opposé, le sanctuaire de Bodnath est tout aussi renommé et est, entre autres, connu pour son stûpa, monument bouddhique typique, qui est le plus grand de tout le Népal. En fin le cerise sur le gâteau, ne manquez pas un diner traditionnel népalais dans afin de faire immerger dans la vie népalaise.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top