search
top

Découvrir le canyoning en Corse

Si on a l’habitude de présenter la Corse pour la beauté de ses plages et l’incroyable douceur de son climat, on oublie bien souvent de parler d’une île montagneuse, escarpée et difficile d’accès. Et même quand cela est le cas, en général, c’est pour évoquer la randonnée et le célèbre sentier du GR 20.

La Corse, une île riche en eau

Mais savez vous que la Corse est une des îles de Méditerranée qui possède la plus grande réserve d’eau ! La présence des très hauts sommets dépassant les 2000m d’altitude, les chutes de neige en Corse tous les hivers, et les abondantes pluies de l’automne ou de fin d’hiver permettent à l’île de beauté d’offrir des lacs de montagnes, des rivières puissantes et des parcours engagés. Il n’en fallait pas plus pour que les meilleurs kayakistes du monde envahissent l’île tous les printemps depuis les années 80 au moment de la fonte des neiges.

Si les amateurs de pagaies ont découvert la puissance des “fiume” corses, les amateurs de canyoning ont eux joué un peu plus haut dans les vallées, là où les cours d’eau circulent encore dans des passages très encaissés. C’est ainsi que la Corse est devenue l’un des paradis européen des amateurs de canyoning.

Apprendre le canyoning en Corse

La majorité des parcours de canyoning en Corse sont plutôt simples et accessibles à la majorité des pratiquants ou amateurs.
Il existe tout de même quelques itinéraires plus “engagés”, souvent longs et techniques. Mais ils sont peu médiatisés pour éviter d’une part la surfréquentation des lieux et d’autre part les risques d’accidents graves liés à celle-ci.

La plupart des canyons exploités se trouvent plutôt dans le sud de l’île. Les deux zones les plus connues sont bien sûr la région de Bavella sur les hauteurs de Porto Vecchio, et la grande région d’Ajaccio côté occidental de l’île.

Ajaccio et la côte ouest

Dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres d’Ajaccio, il est possible de trouver de très nombreux parcours de canyons pour tous les niveaux. Le plus connus et le plus proche de la ville est le canyon de la Richiusa depuis le village de Bocognano. Plutôt facile d’accès, il est très fréquenté l’été. Pourtant ce n’est pas le plus “simple” car il demande une météo parfaite. C’est d’ailleurs le risque principal en Corse : la météo changeante en montagne et les orages d’été. Il est impératif de bien surveiller l’évolution du temps dans la journée après avoir consulter un bulletin météo du matin. Rien ne remplace ici la sécurité d’un guide professionnel comme l’agence http://www.revesdecimes.fr/.
Les guides vous permettront aussi de découvrir d’autres versions du même parcours, plus ou moins ardues en fonction de votre niveau.
C’est aussi le cas dans le Zoicu sur les hauteurs de Soccia. Ce canyon peut être fait de façon très sportive avec de nombreux sauts, rappels et toboggan ou de version plus famille avec un parcours consacré aux enfants.

La région de Bavella

Temple incontesté des images de canyon en Corse, la région de Bavella compte 3 des plus beaux itinéraires : La Vacca, Pulischellu et Purcaraccia. Les descentes se font dans des immenses blocs de granite, entre les pins lariccio, dans une eau vert émeraude incroyable.
Là encore, même si la fréquentation vous laisse à penser qu’ils sont accessibles, ces parcours demandent à être sécurisés par la présence d’un professionnel du canyon en Corse.

Les autres régions de canyons en Corse

Bien sûr il existe dans le centre de l’île de très beaux parcours. La région de Corté réserve quelques belles vallées encaissées comme le Verghellu ou le Tavignano. Du côté de Asco, mais aussi plus près de la mer vers Propriano ( Baracci) ou vers Porto ( le Dardu) les terrains de jeux sont innombrables. Et chaque année, de nouveaux  parcours sont testés comme dans le Cap Corse par exemple.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top