search
top

Informations sur la restauration collective

Pour avoir un corps sain, l’homme doit contrôler son alimentation. Les fibres dans les aliments empêchent le développement des microbes dans le corps humain. C’est pour cette raison que le gouvernement a mis en place la restauration collective. Dans ce type d’établissement, les nourritures préparées respectent l’équilibre alimentaire et s’adaptent aux besoins de chaque individu.

Tout sur une restauration collective

Cette cuisine traditionnelle se distingue des restaurants à caractère commercial, car une partie de leur dépense est prise en charge par l’État. D’ailleurs, les nourritures mijotées par les cuisiniers suivent l’équilibre alimentaire. C’est pourquoi la majorité des écoles contacte des restaurants dans le Doubs, par exemple, pour la préparation des repas à la cantine. Puisqu’ils respectent le programme national nutrition santé (PNNS), les parents n’ont rien à craindre quant à l’alimentation de leurs enfants. De plus, le chef cuisine peut cuire un plat en tenant compte de l’intolérance des petits à certains aliments.

Cet établissement peut également confectionner un menu pour les nouveau-nés. La nourriture de ses bambins doit être préparée avec soin pour garantir leur développement physique et intellectuel.

Les seniors ne sont pas omis par la restauration collective. Certaines maisons de retraite font appel à ce service pour livrer des repas spécifiques à leurs adhérents. En outre, les personnes âgées peuvent demander une livraison à domicile. Pour cela, elles doivent simplement informer le cuisinier de leurs besoins nutritionnels.

À part confectionner des plats pour les enfants et les individus du troisième âge, cette entreprise s’occupe aussi des aliments dans les centres médico-sociaux. Les menus sont mitonnés en suivant les recommandations alimentaires de chaque patient.

plat

L’hygiène dans une restauration collective

Pour garantir la santé des clients, ces restaurants respectent les normes d’hygiène établies par le gouvernement. En effet, les aliments sont conservés dans des conditions très strictes. Ils sont stockés dans une chambre froide. Cet appareil est relié à un système informatique qui alerte l’employé en cas de panne. En outre, l’établissement est contraint d’effectuer une analyse bactériologique de son congélateur tous les mois afin d’éviter le développement des bactéries dans les nourritures.

La restauration collective est soumise à des contrôles réguliers de la part de l’autorité administrative. Ces vérifications rendent le chef très pointilleux sur l’origine des aliments envoyés par leurs fournisseurs. De plus, le pouvoir public l’oblige à garder les documents déterminant la traçabilité des denrées utilisées par l’entreprise.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top