search
top

La Grande île, l’appel de l’aventure

madagascar photo

Madagascar est pour beaucoup une île comme on se la représente généralement dans l’imaginaire collectif, avec en grande partie des plages et des cocotiers. Pour d’autres, c’est un pays d’aventures qui reste à découvrir et à redécouvrir. Un appel auquel rares sont ceux qui y résistent.

Ambatolampy, hors des sentiers battus

Madagascar, l’île-continent, est un pays aux reliefs d’une grande diversité. Grandes étendues quasi-désertiques, hauts-plateaux, hautes montagnes ou encore longues bandes de plages au sable blanc se succèdent pour donner de grands frissons aux voyageurs. C’est dans cet univers très particulier que nous vous emmenons. D’Antananarivo, nous partons pour Ambositra, la région des Zafimaniry, connus pour leur parfaite maîtrise de l’art du bois. Pour s’y rendre, nous faisons préalablement une halte à Ambatolampy. En fonction du temps disponible, nous ferons une incursion dans les terres, vers l’Ankaratra, l’un des plus hauts sommets de l’île. Nous continuerons ensuite vers Antsirabe, ancienne ville thermale, appréciée des colons et de la haute société d’antan.

faune et flore de madagascar

Ambositra, la région des artisans

Ambositra, est comme nous l’avons dit, une ville où les traditions ancestrales sont encore très vivaces. Nous visiterons des petits villages où, si l’occasion nous est donnée, d’assister à des évènements tels qu’un mariage, ou une circoncision, durant lesquels les orateurs jouent un rôle primordial. Mais impossible de faire une impasse sur la sculpture Zafimaniry qui est classé chef-d’œuvre du patrimoine oral et matériel de l’humanité par l’UNESCO. Pour se faire une meilleure idée de ce savoir-faire, nous irons à Antoetra. C’est une randonnée plus ou moins ardue qui nous attend. Elle nous offrira l’opportunité d’apprécier des paysages d’exception et surtout de découvrir la finesse des techniques de construction des maisons traditionnelles.

L’Andringitra, au cœur des sensations fortes

Après Ambositra, direction Fianarantsoa et sa ville haute. Nous n’y resterons pas longtemps, Ambalavao nous attends. Située à quelques kilomètres de la capitale du Betsileo, cette charmante petite commune est le point de départ pour l’Andringitra. Ce dernier est l’endroit idéal pour les amateurs de sensations fortes qui outre les randonnées pédestres pour l’ascension du pic Bobby, pourront s’adonner à l’escalade ou au parapente dans un cadre naturel d’une beauté époustouflante.

Tuléar, pour un repos bien mérité

Notre périple d’aventure se terminera à Tuléar après un trek de quelques jours dans le parc national de l’Isalo pour en découvrir tous les secrets. Une journée sera dédiée au farniente au bord du canal de Mozambique, avant d’embarquer à bord de l’avion qui nous ramènera à Antanarivo.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top