search
top

Les chants de quan ho Bac Ninh

L’origine de Quan Ho

Chaque année, à l’arrivée du printemps, les habitants de 49 villages de la zone Kinh Bac

(y compris la province de Bac Ninh et Bac Giang aujourd’hui), rentrent chez eux pour profiter les fêtes originales attaché depuis longtemps aux chants de Quan Ho.

Il existe beaucoup d’avis de la naissance de Quan Ho, malgré son origine, les chantes de Quan Ho représente souvent la valeur culturelle immatérielle du pays, en particulier, il s’agit la fierté des valeurs historiques du nord du Vietnam.

Selon l’enquête du Service de la culture Ha Bac (deux provinces de Bac Ninh et Bac Giang), avant la Révolution d’Août cách mạng tháng tám en vietnamien) en 1945, il y avait 49 villages de Quan Ho, ils sont dispersés dans des districts : Tien Son, Yen Phong, Que Vo, Viet Yen et la ville de Bac Ninh. Chaque village possède sa propre caractéristique unique.

Le costume pour les chants de Quan Ho

Les chanteurs portent des tenues traditionnelles avec une tunique de gaze noir, un large pantalon blanc et un turban noir et quant aux filles, elles portent des tuniques à trois, quatre ou sept pans, une ceinture en soie rose ou vert clair, un bustier au col fendu en hirondelle et un non quai thao (un type de chapeau).

La beauté des chants de Quan Ho

La structure de chaque morceau a été formée à partir de la réunion des villageois. À la base de l’identité de la voix et du timbre, les chanteurs et chanteuses se sont arrangés par paires. Les chanteurs sont jumelés en groupe de deux : un couple d’hommes et un couple de femmes. Les chansons sont interprétées en alternance entre deux femmes d’un village qui chantent en harmonie, et deux hommes d’un autre village qui répondent à des mélodies similaires, mais avec des paroles différentes.  Les performances doivent suivre un ordre précis pour la mélodie et les paroles.

La parole des chants de Quan Ho parle principalement d’amour entre les hommes et les femmes mais aussi l’amitié ou l’amour pour le pays. L’endroit des performances de Quan Ho se déroule habituellement devant la maison commune du village, à côté d’un banian, sur la barque ou le quai.

De nos jours, avec la mondialisation économique, l’internationalisation, le développement de nombreux types de culture et d’art, le Quan Ho de Bac Ninh aussi doit faire face au risque de se perdre peu à peu, voie disparaître, si on n’a pas la solution de conserver pour les générations suivantes. Par conséquent, les mélodies de Quan Ho ont contribué à la valeur culturelle du peuple qui reste encore grâce à l’amour pour ce chant folklorique des chanteurs et chanteuses de 70 à 90 ans.

Jusqu’à présent, au 4 ème jour du Janvier lunaire, les villages du chant de Quan Ho commence à préparer les performances de Quan Ho lors de la fête. Les mélodies sont très simples mais ils commandent le sentiment des habitants de Kinh Bac.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top