search
top

Les meilleurs circuits de randonnée au Kirghizistan

Jouissant d’une nature luxuriante et d’un paysage sauvage exceptionnel, le Kirghizistan est une destination pleine de charme. Des expériences hors du commun comme se loger dans une yourte, côtoyer un peuple nomade, assister à l’ulak-tartych ou encore nager au lac Issyk-Koul sont autant des activités que vous pourrez associer à l’exploration de ses joyaux. La randonnée est aussi très appréciée dans cette contrée. Voici quelques lieux propices pour se perdre dans la nature kirghize.

Le Canyon de Skazka

Appelé aussi le canyon de conte de fées, le canyon de Skazka est un lieu magique que vous trouverez dans le sud du lac Issyk-Kul. Simple promeneur ou randonneur confirmé, tous les amoureux de la nature y seront éblouis par ce site d’exception. Ce dernier tire son charme de ses remarquables roches. En effet, le souffle de vent de la région a engendré la formation de nombreuses statues rocheuses. Lors de votre circuit au Kirghizistan, vous serez impressionné par les sculptures semblables à des serpents, dragons ou encore des châteaux. Outre leur forme, ces œuvres de la nature séduisent aussi par leurs multiples contrastes. Les couleurs rouge, orange, jaune ajoutées à la verdure de la végétation donnent un paysage magnifique. Pour explorer le canyon de Skazka, il vous faudra 1 ou 2 heures. Toutefois, la beauté des lieux laisse traîner les villégiateurs.

La Vallée de Tchouï

La vallée de Tchouï est un vaste territoire localisé dans le nord des monts Tian. Pour le découvrir, vous avez le choix entre une randonnée pédestre ou équestre. Avec une superficie de près de 32 000 km, vous explorerez l’endroit plus facilement à dos de cheval. Si vous préférez la marche, vous pourrez toujours choisir la distance de votre circuit. La vallée est traversée par le fleuve Tchou, ce cours d’eau s’ajoute à la décoration. Lors de votre parcours, ne manquez pas de passer dans la tour Burana. Ce minaret est un impressionnant édifice perdu en plein cœur de la vallée de Tchouï. Il s’élève à une hauteur de 45 mètres et dispose de deux escaliers érigés à l’intérieur et à l’extérieur. D’autres constructions comme des mausolées et les restes d’un fort sont des vestiges d’une cité appelée Balasagun, créée vers la fin du IXe siècle.

Le parc national d’Ala Archa

Le parc national d’Ala Archa est un site naturel localisé dans la province de Tchouï, dans le nord du Kirghizistan. En été comme en hiver, la beauté du site saura toujours vous séduire. En période estivale, vous serez ébloui par son environnement verdoyant. La rivière et les cascades contribuent également au charme des lieux. Si vous vous aventurez dans le parc en saison hivernale, vous pouvez y admirer un paysage contrasté d’une montagne enneigée décorée par les pierres et la végétation. La réserve devient un carrefour de rencontre pour les alpinistes. D’ailleurs, pendant votre passage dans cette aire protégée, vous y verrez une ancienne station de ski. Vous y trouverez encore quelques pistes qui conviennent à la pratique de ce sport de glisse. Par ailleurs, le parc national d’Ala Archa abrite quelques animaux comme les léopards des neiges, les chèvres sauvages, les marmottes ainsi que les chevreuils.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top