search
top

Randonnées en Grèce dans l’île de Tinos

Tinos est une île de taille moyenne qui se trouve entre Andros et Mykonos, au nord de l’archipel des Cyclades. Il est facile de s’y rendre à partir des aéroports d’Athènes ou de Mykonos.

Au printemps et à l’automne Tinos devient le paradis des randonneurs. Il est très agréable d’y marcher en découvrant une nature superbe – l’île est couverte de fleurs au mois de mai – et de nombreux villages blancs et bleus d’où la vie traditionnelle n’a pas disparu.

Trois randonnées à conseiller aux marcheurs :

  • Chora Exombourgo. Cet itinéraire facile permet de découvrir en 2h 30 la route dallée d’époque vénitienne qui joignait le port et la citadelle de l’île, Exombourgo, conquise par les Ottomans en 1714. Chemin faisant on admire les murs faits de pierres énormes à joints vifs de l’ancienne acropole hellénistique, l’église orthodoxe de la Kyra Xéni (la madone hospitalière), les ruines de la ville archaïque et d’un temple de Déméter et l’on arrive enfin à la forteresse, au sommet d’un rocher d’où l’on domine la mer Egée.

On peut ensuite se restaurer dans une bonne taverne, à Volax par exemple.

  • Falatados Livada. Très belle balade de 2h 30. On part de Falatados, un village perché, et on descend vers la mer en suivant une vallée pittoresque. En cours de route on verra des chapelles délicieuses, les restes d’un moulin à eau, des étables dont l’architecture rappelle celle de la Crète et on admirera la riche végétation des rives du ruisseau : platanes orientaux, lauriers roses, menthes. Avec un peu de chance on surprendra des tortues ! Sur la plage de Livada le chaos granitique de Volax se jette dans la mer. Bonne taverne à proximité.

 

  • Loutra Kambos Smardakito Loutra. Circuit grâce auquel on peut appréhender la grande vallée riche en eau qui faisait la prospérité agricole de Tinos jusqu’au milieu du XXe siècle. On découvrira des pigeonniers, des ponts, des fontaines, des aires à battre le grain, des chapelles et de charmants villages, dont celui de Loutra avec son école catholique des Ursulines et son musée créé par les pères Jésuites. Une randonnée paysanne et gastronomique puisque le village de Smardakito abrite une des meilleures tables de Tinos : le Katoï à Smardakito.

Deux bonnes adresses pour loger les randonneurs à Loutra et à Skalados, dans des maisons traditionnelles patiemment restaurées et pleines de cachet :

www.maisondeloutra.fr

www.maisondeskalados.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top