search
top

Organiser une croisière en catamaran aux Grenadines

L’archipel des Grenadines est sans nul doute la destination numéro un pour une croisière en catamaran sous les tropiques. Si vous rêvez de navigations à la voile, de grands espaces, de lagon, de barrières de corail dans un paradis tropical préservé du tourisme de masse, les îles des Grenadines sont votre destination. Cependant, comment s’y prendre pour organiser une telle croisière ?

Le choix de la formule

Tout d’abord, il faut savoir combien de personnes partiront avec vous et quel est votre budget global.

La location privative d’un petit catamaran (6 personnes maxi) coûte autour de 400€ par jour en pleine saison et une croisière catamaran vers les Grenadines aux départ de la Martinique aura une durée moyenne d’une dizaine de jour. Donc, il vous faut compter un budget d’environ 4000 euros pour la location du bateau, auquel viendra s’ajouter des frais de douanes et de carburant.

Si vous disposez d’un tel budget, pas de problème. Vous pourrez privatiser le bateau pour vous et vos amis. Si vous n’avez pas les compétences pour gérer vous même la navigation, sachez que toutes les sociétés de location ont un fichier de skipper et peuvent vous proposer les services d’un professionnel pour ce faire. Le coût en est d’environ 150€ par jour.

Si vous ne disposez pas du budget nécessaire, la bonne solution est de vous diriger vers une société de charter proposant des location de catamarans à la cabine. Sur cette formule, vous ne louez plus le bateau de manière privative, mais seulement une cabine du bord. De ce fait, les dates de votre croisière aux Grenadines seront préétablies et le parcours définit à l’avance et non modifiable. Ces croisières durent généralement une semaine et sont beaucoup plus abordables si vous êtes seul ou à deux.

Le choix de la période

Il y a trois périodes bien distinctes pour organiser une croisière catamaran aux Grenadines.

De décembre à avril, c’est la pleine saison. Le gros avantage de cette période est que les pluies sont rares et qu’il fait 30 degrés aux Antilles alors qu’il fait froid en Europe et en Amérique du nord. Du coup, la demande de location et de croisière est très importante et il faudra vous y prendre plus tôt pour organiser votre voyage. Les prix de locations sont aussi plus élevé et les mouillages plus fréquentés (bien qu’aux Grenadines cela reste toujours très raisonnable). Par contre, vous aurez la possibilité de venir recharger les batteries au soleil des Antilles en plein hiver.

De juillet à octobre, c’est la saison des pluies (ou saison cyclonique). Mais attention, il ne pleut jamais longtemps où de manière continue, et les cyclones, même si le mot inquiète, sont rare et aisément prévisibles de nos jours. Il faudra juste prendre, par acquis de conscience, connaissance des clauses d’annulations portées sur votre contrat en cas de mauvais temps. Cependant, le risque reste très faible et la probabilité qu’un tel phénomène influe sur votre croisière infime. Les avantages de cette saison, par contre, sont grands, du fait des meilleurs de tarifs de location des catamarans, du vent plus léger et conditions de mer beaucoup plus faciles et agréables, ainsi que le la faible (voir très faible) fréquentation des mouillages. En septembre ou octobre, vous avez les Grenadines pour vous seul.

Les intersaisons, elle, sont une moyenne des deux précédentes. Souvent un fort bon compromis !plage-mayreau-400x275

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top